Le Prince consort

En cas de naissance roturière, le conjoint du prince Yannick Douai-Desse porterait ses titres et armoiries après leur mariage. Par ailleurs, une demande de création d'un blason et d'un monogramme personnel serait effectuée auprès d'un Roi d'Armes. Il serait sitôt promus grand-croix dans l'ordre des Desse, et grand-croix dans l'ordre du Chapeau, ainsi que prince des Principautés Unies de Lochaber et de Glencoe. Par ailleurs, il ne fait point de doute que des États étrangers, ne manqueraient pas de le décorer à cette occasion.

 

Sa titulature officielle serait dés lors : « Son Altesse sérénissime le prince consort de Lochaber et de Glencoe ; prince des Principautés Unies de Lochaber et de Glencoe, comte consort de Valaras, noble consort du Martorey, grand-croix dans l'ordre des Desse, grand-croix dans l'ordre du Chapeau ».

 

Il n'aurait cependant le droit à l'appellation « prince X », puisqu'il ne serait que par mariage le prince Yannick Desse. Seule une lettre patente du Prince régnant le lui permettrait de la porter. Le plus haut titre nobiliaire de Lochaber est celui de : Prince d'Acacia, qui reste réservé au consort du Prince régnant.

 

Sa titulature officielle deviendrait dés lors : « Son Altesse sérénissime le prince X Desse, prince consort de Lochaber et de Glencoe, prince d'Acacia ; prince des Principautés Unies de Lochaber et de Glencoe, comte consort de Valaras, noble consort du Martorey, grand-croix dans l'ordre des Desse, grand-croix dans l'ordre du Chapeau ».

 

Ses titres et honneurs seraient en prédicat : « Son Altesse sérénissime », en style oral : « Votre Altesse sérénissime », et en style alternatif : « Monseigneur ».