S.G. le Grand Aumônier

Le Grand aumônier occupe une place d'importance au sein des Grands Offices de la Couronne lochabéraise. Il n'est présent à la Cour que dans l'exercice de ses fonctions sacerdotales. Il est chargé d'administrer les sacrements au Prince souverain (lorsque ce dernier se trouve à proximité) et aux enfants de la Famille princière ; il les baptise et les marie en présence du Prince souverain (lorsque ces derniers se trouvent à proximité).
Il peut être amené à baptiser aussi les enfants dont le Prince souverain est parrain, et peut donner au Prince souverain et à sa Cour la dispense de l'abstinence : accompagne le Prince souverain aux offices de l’Église et assiste à ses prières.
Il peut être assisté d'un Premier aumônier.

 

Manu, vicaire et poète

 

On l’appelle Père Emmanuel ou Manu. Le Père Emmanuel Kauffmann est né à Nancy, en Lorraine, en 1977.

Très tôt, il a montré une sensibilité particulière vis-à-vis des rapports humains, l’environnement et l’Histoire ; recherchant le sens de l’existence et de la vie.A Neuves-Maisons, il s’est engagé très tôt dans la vie associative culturelle et caritative locale, notamment à l’Atelier Mémoire Ouvrière, et crée en 1994 la section Atelier Écologie Pollution au sein du FJEP, entre autres activités.

En 1995, il est élu au Conseil communal des jeunes (18-25 ans) de Neuves-Maisons où il occupera son mandat à la Culture.

Ayant la fibre littéraire depuis longtemps, il se mit à écrire de la poésie…

Son souci de justice et de vérité le conduisit naturellement à questionner la sphère religieuse. C’est à la fin des années 90 qu’il ressentit le besoin d’une existence tournée davantage vers Dieu et décida d’assumer pleinement son baptême. Dans la prière régulière et son implication dans l’Église, la vocation à une vie consacrée apparut rapidement comme une évidence, un appel… Il faudra bien sûr beaucoup de patience et des combats nombreux avant de concrétiser cette aspiration.

Après le lycée, le service militaire et quelques vacations, il devient secrétaire dans une association de loisirs, Loisir System Val de Moselle, dont le Président accepta en 1999 la pleine reprise des activités grâce à la création de ce poste.

Pendant cette période, Manu continuait d’écrire et publia pour la première fois en 1996 pour l’exposition annuelle du Club des Arts néodomiens ; il y reçu le Prix du Public. En 2000, il publie « Rêves et Désillusions » qui rassemble tous ses poèmes reflétant ses engagements et réflexions sur la société. Il continuera de publier et d’exposer jusqu’en 2001.

 

Changement de vie

 

Le 25 août 2001, il entre à l’abbaye Saint-Michel de Frigolet (Tarascon-sur-Rhône, près d’Arles) et devient religieux dans l'ordre des Chanoines réguliers de l’Ordre Prémontrés, sous la règle de saint Augustin, il s’engage dans cette vie définitivement le 28 août 2006 par la profession solennelle. Il occupera plusieurs fonctions comme responsable des visites guidées, des groupes, hôtelier, chantre… De temps à autres, il donne des méditations bibliques à la radio RCF-Lumière d’Avignon.

Il s’intéresse aussi, notamment à travers les œuvres de sainte Hildegarde de Bingen, aux minéraux et confectionne des chapelets en pierres naturelles semi-précieuses.

Il est ordonné prêtre le 10 juillet 2010 par Monseigneur Christophe Dufour, Archevêque d’Aix-et-Arles.

Toutefois, épisodiquement, il reprend une activité artistique. Calligraphie, expositions, création... En 2013, il a la chance d’être sélectionné pour tourner dans le film « Camille Claudel 1915 » du cinéaste Bruno Dumont.

Envoyé en ministère en paroisses, il est vicaire pour l'Unité pastorale Saint-Blaise (Istres, Fos-sur-Mer et Saint-Mitre-les-Remparts) depuis septembre 2015.

Bien entendu, la vie de prière et le dialogue intérieur avec Dieu, le service fraternel des autres, sont le pôle le plus important de sa vie sacerdotale et religieuse, que l'obéissance, la pauvreté et le célibat consacré (les vœux prononcés lors de la profession) encadrent comme les trois principes d’équilibre temporel et spirituel.

Il continue à écrire de la poésie et publie à nouveau depuis 2014, chez Édilivre, une maison d’édition alternative sur internet, avec le recueil « Désir d’harmonie ». En effet, depuis 2011, avec la découverte de la poésie japonaise, il a commencé à composer des haïkus, mokis et haïshas (courts poèmes japonais, associés à la photographie pour les derniers). « Brouillard du matin, voile couvrant la fuite des rêves tardifs. »

La calligraphie latine et japonaise est une autre formes d'écriture qu’il pratique depuis dix-quinze ans ; manières d’exprimer sa contemplation et ses sentiments, ses inquiétudes et ses espoirs pour le monde et ses contemporains.

Après, quelques années d’évolution, de mutations et donc de maturation, Manu publie en 2019 « Désir d’harmonie II » qui vient en quelque sorte rendre compte de sa vie intérieure durant ce temps. L’environnement et le style de vie a changé… La teneur des poèmes un peu aussi. Du monastère au presbytère, les préoccupations personnelles, les problématiques et les missions pastorales sont très différentes. Ainsi, ce dernier recueil, tout en demeurant une relation à l’instant saisi au vol, ressenti sur le vif, témoigne d’une réflexion humaniste sur le réel et sur son sens. « Beauté enrichie, différences accueillies fraternellement » A travers les circonstances, les épreuves et les joies, il poursuit sa méditation contemplative en partageant le quotidien de ceux qu’il aime appeler nos « frères et sœurs en Humanité ».

 

National :

Depuis 1977 : Monsieur Emmanuel Kauffmann

Depuis le 10 juillet 2019 : Révérend Père Emmanuel Kauffmann

 

Micronational :

Depuis le 24 août 2019 : Sa grâce le duc de Cyprès ; Grand Aumônier de Lochaber et de Glencoe

Depuis le 6 septembre 2019 : Le Très honoré le seigneur de Lochaber (titre subsidiaire)

Depuis le 6 septembre 2019 :Le Très honoré le seigneur de Glencoe (titre subsidiaire)

 

Titulature complète

Sa grâce Emmanuel Kauffmann, par la grâce de la Constitution, duc de Cyprès, seigneur de Lochaber, seigneur de Glencoe ; grand-aumônier de Lochaber et de Glencoe ; officier dans l'ordre des Desse, officier dans l'ordre de la couronne d'Écosse, chevalier de Lorraine.

 

Décorations officielles

- Officier dans l'ordre des Desse (25/08/2019)

- Duc de Cyprès (24/08/2019)

- Seigneur de Lochaber (06/09/2019)

- Seigneur de Glencoe (06/09/2019)

 

Décorations étrangères

- Chevalier de Lorraine

- Officier dans l'ordre de la Couronne d'Écosse


Photos